Après des années à travailler en Chine dans le secteur culturel j'ai cherché un métier qui me permette de flâner comme Baudelaire et Fargue dans les rues de Paris.

Il s'avère que le métier de guide est celui qui convenait le mieux, c'est ainsi que j'ai obtenu la carte professionnelle qui me permet de vous emmener dans les musées en plus de vous proposer des balades urbaines inspirées et décalées.

Je vous invite à des visites de quartiers, des plongées esthétiques dans les musées et les galeries, des cafés au comptoir des plus beaux zincs de la capitale, allons-y! 

Renseignements et réservations par email: ldb.visits@gmail.com

Mes visites

Visites de Quartier 

IMG_3987.JPG

Paris, aaaaaah Paris! 

La Seine, 2 îles, des ponts, 20 arrondissements et aujourd'hui de nouveaux districts qui s'étendent et outrepassent l'habituel escargot! 

Paris mute, se transforme et évoque un mille-feuilles historique où se superposent l'antique, le classique, l'Haussmanien, le moderne, les friches, l'olympique, que sais-je encore! 

Inépuisable, Paris se redécouvre à tout moment et mérite bien une sérieuse balade!

Pour une visite du quartier du Temple, du Marais bobo et popu, de Saint Ouen et ses vieux puciers ou une visite sur mesure contactez -moi.

LE SOURIRE DANS L'ART (MUSEE DU LOUVRE)

J'ai conçu une visite pour Lab'Bel, le laboratoire d'art contemporain du Groupe Bel à travers les collections du Musée du Louvre inspirée  par une réflexion intéressante de Mel Bochner qui considère la Vache qui rit® comme la version Pop art de Mona Lisa.

Cette visite thématique explore la trame historique et artistique du sourire dans l’art, depuis l’Antiquité jusqu'à Mona Lisa et même au delà de la Renaissance italienne.

 

Si le sourire est une évidence dans nos interactions de tous les jours, sa représentation dans l'art est plus complexe et parfois fort ténue.

Les premiers Kouros de l'antiquité arboraient bien un léger sourire plus énigmatique que franchement jovial, tandis que le Moyen Age apparait ponctué de visages sévères où le sourire des saints atteste plutôt d'un état de béatitude mystique que de joie de vivre terrestre. Quant aux rictus et aux mines simiesques de certaines sculptures médiévales ils semblent rattacher le sourire au diable et à ses avatars. Il faut attendre la Renaissance pour apercevoir le sourire discret des vierges, et la Mona Lisa pour qu'apparaisse un sourire profane, doux et feutré et ce n'est qu'au tournant du 17-18ème siècle alors que les scènes de genre et de la vie quotidienne deviennent plus populaire que les sourires se déploient et dévoilent les dents des grands et du petit peuple. 

Musée à la Une: ORSAY!! 

Comme le Louvre, Orsay est un incontournable parisien et c'est bien normal.

Tout d'abord, le lieu est magique; loin du lustre somptueux du Louvre et du faste royal, Orsay est très agréable et aéré, plus fonctionnel en quelque sorte, n'oublions pas que c'était une gare! Mais surtout on y trouve les toiles qui ont fait basculer la France de la seconde moitié du XIXème siècle vers la modernité et a fortiori l'art moderne, qui ont bousculé les formes, les couleurs et les sujets et fait émerger la brutalité du réalisme et la subjectivité assumée des impressionnistes. Tout à Orsay est scandaleux! C'est pour cela qu'il ne faut pas s'en priver! Je vous propose un parcours dans le musée allant des Vénus poudreuses de l'Académisme aux femmes sulfureuses de Courbet et Manet, quelques sculptures bien sûr, Carpeaux, Rodin, Maillol, les points de couleur de Seurat et les vibrations chromatiques de Van Gogh!